Catégories
Le mieux être dans la presse

Optimisme et positive attitude

La double vertu de la positive attitude :

Ce mois ci parait un article sur aufeminin.com. Celui ci fait état d’une publication de chercheurs de l’université de l’illinois aux états unis. Outre le fait de se sentir mieux dans sa peau penser positivement aurait des effets sur le bon fonctionnement cardio-vasculaire. L’échantillon est conséquent (plus de 5000 personnes) et confirme scientifiquement cette relation directe entre notre façon de pensée et la santé physique.

Résultat : “les individus qui ont un haut degré d’optimiste ont deux fois plus de chances d’avoir une bonne santé cardiovasculaire par rapport à ceux qui sont plus pessimistes.”

Alors on fait quoi maintenant ??

Je vous laisse découvrir cette article dans le détail :

Selon une nouvelle étude publiée récemment aux Etats-Unis, les personnes optimistes seraient moins susceptibles de souffrir de problèmes cardiovasculaires. Quand on vous dit, qu’il faut toujours voir le verre à moitié plein.

Et si la positive attitude avait un réel effet sur notre santé ? C’est en tout cas ce qu’ont cherché à étudier des chercheurs de l’Université de l’Illinois. Dans une étude parue dans le premier numéro de l’année de la Health Behavior and Policy Review, ils expliquent qu’il existerait un lien entre l’optimisme et le profil cardiaque d’un patient. Selon eux, les personnes qui voient la vie du bon côté auraient deux fois plus de chances d’avoir un cœur en bonne santé que celles qui sont souvent négatives.

Lire la suite de l’article.

Catégories
Se développer, grandir

Comment penser positivement ?

Règle N°2 : La pensée positive

Après vous être débarrassé des critiques, d’un entourage trop négatif etc (voir la règle N°1) il faut dans le même temps apporter une nourriture saine à votre subconscient. Sans cette précaution les habitudes bien ancrées ne tarderont pas à refaire surface.

La pratique de la pensée positive n’est pas l’application béate du fameux “je vais bien tout va bien”. Il faut impérativement penser d’une certaine façon. La formulation est très importante.

Votre cerveau, parce qu’il est habitué à vous préparer au pire pour mieux vous défendre, a la fâcheuse tendance à interpréter certaines formulations de façon négative alors même que vous êtes plein(e) de bonne intention et que cela vous semble aller dans le bon sens.

Vous devez donc :

Formuler vos pensées positives d’une certaine façon.
Avoir la foi en ce que vous dites ou pensez.
Pour que votre cerveau prenne vos informations en compte de façon durable il faut impérativement répéter de façon assidue vos phrases positives 2 à 3 fois par jour.

Dans notre langage quotidien beaucoup de nos phrases sont formulés au négatif ce qui bien souvent les conduit à générer l’effet inverse de ce que l’on souhaite chez notre interlocuteur, chez nous et dans notre réalité.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples qui illustrent mon propos :

Dites :

“Sois à l’heure” plutôt que “Ne sois pas en retard”.

“je peux te parler ?” plutôt que “Je ne te dérange pas ?”.

“Couvre-toi bien” plutôt que “Ne prends pas froid”

etc…

La Mission du jour :

Apprenez à décoder vos habitudes de langage. Notez-les sur un petit bloc ou sur votre téléphone portable.

Reprenez vos notes et corrigez vos phrases de façon positive. Le lendemain appliquez au quotidien votre nouveau mode de formulation. Amusez-vous des effets constatés et poursuivez l’exercice pendant au moins 3 semaines afin que cela devienne instinctif.

Je reviendrais prochainement sur la pensée positive pour préparer votre avenir.

En attendant, jouez avec les 2 premières règles.

Portez-vous bien.